10 bonnes raisons de participer au World Art Drop Day

WORLD ART DROP DAY : cet évènement est imprononçable pour le français moyen, mais il pourrait pourtant devenir incontournable pour les artistes. Le principe est simple, puisqu’il suffit de faire un dessin, et… le planquer quelque part pour qu’un inconnu tombe dessus !

1. Tout le monde peut participer

Professionnels, étudiants, ou simplement amateurs passionnés, tout le monde peut participer à ce mouvement. L’idée est vraiment de se faire plaisir et de partager un petit bout de notre cheminement créatif avec de parfaits inconnus.

2. On peut le faire évoluer

Le world art drop day a été lancé pour les illustrateurs.
« Oui, mais moi, j’aime pô trop le dessin, je suis plutôt du genre à faire de la pâte à modeler… « 
Et alors ?!! Illustration, peinture, sculpture… Pourquoi pas carrément une clé USB avec une vidéo ? On peut tout imaginer, c’est vous l’artiste !

3. Trouver des planques créatives

Tous les moyens sont bons pour se démarquer ! Au-delà de l’œuvre, l’endroit choisi pour la déposer peut être créatif. Si certains la jouent plutôt simple et classique (déposé sur un banc ou au pied d’un monument), d’autres vont chercher des idées plus originales. Dans un livre à la bibliothèque, dans une bouteille à la mer, ou encore lâché lors d’un saut en parachute (bon, faut en avoir l’occasion !)… c’est no limit !

4. C’est un bon moyen d’occuper vos enfants !

Pour les parents, occuper ses enfants le dimanche après-midi est souvent problématique. Et paf : aujourd’hui c’est art dropping, mes petits ! On prend ses plus beaux crayons de couleurs et un bloc de feuilles de papier, et c’est parti pour une journée créative, dans le plus grand des calmes.*

* (garantie non-incluse)

5. Pour découvrir de nouveaux artistes

Avec les hashtags qui vont bien (#artdrop, #worldartdropday, #worldartdropday2017…), l’occasion est belle pour dénicher de nouveaux talents à suivre sur Instagram – et s’en inspirer pour la suite !

6. Pour se faire connaitre

Pour un artiste, le world art drop day est aussi un moyen de faire parler de lui sur les réseaux sociaux. Là aussi, l’usage des hashtags dédiés à l’évènement vous permettra de gagner un peu de visibilité auprès d’autres artistes qui attendent de vous connaitre pour s’inspirer de votre travail !

7. C’est encore mieux que Pokemon Go

On pourrait imaginer des « chasseurs d’art » comme on peut voir des chasseurs de Pokemons dans les rues piétonnes et dans les parcs… Et si vous êtes vous-même fan de Pikachu, quelque chose me dit que les deux ne sont d’ailleurs pas incompatibles !

8. C’est du partage, et le partage, c’est beauuu !

Bah oui ! On est là pour partager ce qu’on fait, ce qu’on aime faire, avec des gens qu’on ne connait pas. C’est plutôt chouette, non ? Rien que pour ça, ça vaut le coup de dropper !

9. C’est sans limites !

Les plus gourmands sauront que l’appétit vient en mangeant. Après tout, qui a dit qu’on ne devait cacher qu’un dessin ? Les plus motivés pourront cacher plusieurs œuvres, et pourquoi pas varier les plaisirs en les cachant dans des endroits farfelus. Ce 5 septembre est un déclencheur, mais tous les jours de l’année devraient pouvoir faire l’affaire pour un petit art drop.

10. Jake Parker a toujours de bonnes idées

En plus d’être un artiste talentueux, l’Américain Jake Parker est inspiré quand il s’agit de mobiliser la communauté artistique mondiale.
Déjà « papa » d’Inktober (dont le principe est de partager un dessin par jour sur tout le mois d’octobre), il a trouvé là une autre idée géniale pour aider les artistes à partager leur travail et leur passion.

Alors, prêts à « art dropper » dans votre ville ?!

Pour moi, c’est déjà fait 🙂 Je viens de faire mon premier art drop à Limoges, et quelque chose me dit que ça ne sera pas le dernier ! Et vous, qu’avez-vous droppé ?