Et si on se lançait dans un “YES Day” ?

Régulièrement, depuis quelques mois, je me demande comment je pourrais mettre un peu d’audace dans ma vie d’entrepreneur.

C’est d’ailleurs comme ça que je me suis retrouvé à écrire un livre, lancer la newsletter que tu es en train de lire, et préparer de nouveaux projets un peu fous, alors que je pourrais continuer à exercer “confortablement” en tant que graphiste.

💡 Et si cette audace, on pouvait aussi la mettre dans notre vie de parent ?

Inspiré par un papa qui a publié cette idée géniale sur Twitter de l’autre côté de l’Atlantique, j’ai envie de tenter une expérience (que je vais peut-être regretter, mais tant pis 😂).

Un “Jour du OUI”.

Dire oui à tout ce que demandent les enfants pendant 24 heures.
Voilà l’idée.

Sauf qu’ils ne sont pas au courant… S’en rendront-ils seulement compte ? 🙂

Qu’aura-t-on fait après 24 heures sous la dictature d’un bambin de 3 ans ?

La routine quotidienne volera-t-elle en éclats ?

Sortira-t-on de notre zone de confort ?

Survivra-t-on ?

Bon, les règles restent à définir (sécurité, respect, hygiène… certaines choses ne sont pas négociables !) mais la graine est semée.

Il existe aussi une version du “Yes day” selon laquelle l’enfant est au courant des règles, mais je dois avouer que j’aime bien l’idée de faire comme si de rien n’était… et juste dire oui à tout, l’air de rien.

Je suis curieux de savoir en quoi ces 24 heures seront (ou non) différentes d’un jour ordinaire.

On en reparle bientôt ?

Tu as aimé cet article ?

Abonne-toi gratuitement pour recevoir "Dessine-moi un moucheron" une semaine sur deux, directement dans ta boîte mail.

Tu découvriras de nouveaux livres, mais tu y trouveras aussi des réflexions sur la parentalité ou des activités créatives à faire avec les enfants !